Divagations carnistes

Je suis parfois psychorigide avec la langue française. Tenez, j'ai par exemple un problème avec les mots mal traduits, ou tout simplement les mots anglais pas traduits du tout par flemme et manque de recul sur sa propre langue. Aujourd'hui, une autre pratique tend à me courir sur le haricot, et profondément : les néologismes... Lire la Suite →

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑